Témoignages

Forums

Grégory : "le forum m'a re-donné l'envie de me lancer dans mon projet, et de m'investir"

Olivier : "Mille fois bravo pour votre action, votre gentillesse, votre raison d'être, votre exemple... Je ne suis pas prêt d'oublier ce beau séjour"

Benjamin : "J'étais inquiet d'arriver à rentrer dans des processus de coopération auxquels je ne suis pas habitué en peu de temps, mais le format me semble assez approprié. En insistant de mon côté sur l'ouverture d'esprit, j'ai pu rentrer dedans sans problème et repartir de ce forum en ayant appris beaucoup de choses, dont un certain nombre que je ne pensais pas chercher en venant. C'est là aussi la richesse de ce forum."

Claire : "Je suis en transition professionnelle. Mon poste actuel ne me satisfait pas complétement. Je souhaite évoluer dans une entreprise accordant plus de place à l'homme et également à l'écologie. Avec l'arrivée prévue d'un second enfant je souhaite aussi avoir un meilleur équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Mes objectifs en venant étaient de pouvoir rencontrer les intervenants prévus et entrevoir leurs projets, ce qu'ils ont mené en prenant en compte ces dimensions humaines et écologiques. Je voulais aussi profiter du groupe pour échanger et continuer à "cheminer"."

le 6 déc 2016, Plusieurs participants
Forums

Aurélie, Forum "L'ecoentrepreneur ... pour une transition entrepreneuriale" Janvier 2014

LES AMANINS, C'EST QUOI?
Le projet est né d'une rencontre entre le fameux Pierre Rabhi et un entrepreneur désireux de mettre sa fortune au service du sens et du bien commun, Michel Valentin.
Aujourd'hui, les Amanins, c'est un lieu d'accueil éco-construit pour des séjours à la ferme, des stages, des forums.
C'est aussi une école qui éveille chaque jour la conscience de 35 élèves.
On y mange ce qui est cultivé sur place (délicieux) et on y séjourne dans un esprit de sobriété heureuse.

AUX AMANINS, POUR FAIRE QUOI?
Je suis allée sur place pour assister sur 5 jours à un forum sur l'éco-entreprenariat, l'éco-entrepreneur pour une transition écologique.

Nous avons eu la chance de rencontrer des intervenants extrêmement
stimulants :

Nous nous sommes posés ensemble des questions passionnantes :
. quelle planète laisserons-nous à nos enfants, quels enfants laisserons-nous à la planète?
. comment entreprendre sans prendre?
. comment, à mon niveau, accompagner et prendre part à la transition en cours?
. quelle place pour l'argent dans tout ça?
. ...etc...

LE MEILLEUR ENSEIGNEMENT : TOUT SEUL, ON VA PLUS VITE MAIS ENSEMBLE, ON VA PLUS LOIN!
Ce qui a été échangé avec les intervenants étaient évidemment d'une grande qualité...

Mais ce que je n'avais pas anticipé, c'est la puissance du groupe. Nous étions 20, d'horizons et d'âges très différent (de 19 à 55 ans) :
des étudiants, des entrepreneurs, des diplômés des grandes écoles, des ingénieurs...
Nous avons avancé sur des pratiques d'intelligence collective que je n'avais jamais expérimentés (le vieux brainstorming a du plomb dans l'aile) : forum ouvert, world café...
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Je suis rentrée regonflée à bloc, avec encore plus de questions sur mon avenir pro mais une certitude inébranlable : le monde est entrain de changer, cette transition est nécessaire.
Elle aura lieu avec ou sans moi. Et vu le plaisir et l'énergie qui s'est dégagée de ces 5 jours, autant que ce soit avec moi!!!
Et avec vous pourquoi pas!?!

Et pour finir, quelques "ressources" :

le 6 fév 2014, Aurélie
Stages Amanins et partenaires
Jean Paul, stage "Créer son éco projet", juillet 2013
 
J’ai particulièrement apprécié le déroulement général de ce stage avec des intervenants de très haute qualité rencontrés chaque jour, offrant une disponibilité très appréciable pour échanger durant les modules ou en dehors lors des repas.
Le site des Amanins est un réel lieu de bonheur pour faciliter les rencontres avec les intervenants, l’équipe du lieu, et les stagiaires. L’endroit est aussi un havre de paix pour s’octroyer un moment privilégié de calme et de ressourcement. J’ai aussi expérimenté un doux sommeil dans un ravissant chalet en bois sur un charmant coteau boisé donnant sur une marre.
Enfin, les gens de l’équipe des Amanins ont un accueil exemplaire, et un enthousiasme communicatif. Ils favorisent les échanges et éclairent amplement sur le bien fondé de la démarche de l’Ecologie de la Terre et de l’Ecologie des Relations Humaines.
Pour citer un point d’amélioration, je dois réfléchir… J’en vois un seul, qui serait plutôt un axe de développement : autant l’éducation des enfants fait l’objet d’un travail remarquable mené par la pédagogie bienveillante de Isabelle PELOUX, autant il me parait important aujourd’hui de mener davantage de travaux du même acabit pour les adultes qui n’ont pas eu la chance de bénéficier d’un tel enseignement.
Dans tous les cas, je souhaite particulièrement à tous ceux qui ne connaissent pas d’avoir un jour la chance de mettre les pieds aux Amanins pour, à minima, vivre une expérience inoubliable et mieux comprendre la démarche pertinente du mouvement.
Et en ce qui me concerne, j’y reviendrai avec beaucoup de plaisirs.
 
le 7 juil 2013, Jean Paul
Michèle, enseignante, classe découverte avec une classe de 6èmes, avril 2011
 
A l’évidence il était intéressant de susciter la rencontre entre les Amanins et les élèves du collège Michelet. En effet, d’une part, le groupe d’élèves, déjà sensibilisés aux questions d’agricultures, de déséquilibre Nord-Sud et d’environnement par le projet “jardins du monde”, a pu bénéficier de la qualité du lieu et de la disponibilité de l’équipe du centre : Delphine, Sandra, Elise, pour l’encadrement des élèves et … le berger-fromager, le boulanger, les jardiniers, cuisiniers et autres wwoofers présents. D’autre part, ces derniers ont pu partager leurs savoirs et savoir-faire avec des élèves qui se sont montrés attentifs, réceptifs, curieux. Ce cadre à dimension écologique cohérente et globale incite au respect et au questionnement et il a été compris et respecté comme tel par tous les élèves.
 
À travers différents ateliers, des jeux coopératifs et des activités de création commune, les élèves ont pu découvrir une nouvelle forme de participation (coopération et non compétition), d’investissement et d’échange. Cette approche vécue aux Amanins a favorisé la confiance, l’écoute et l’entraide, la découverte par l’expérience au quotidien, elle a permis aux élèves de trouver d’autres moyens d’expression (spatial, manuel, etc.) et de donner à tous la possibilité d’utiliser intelligemment les ressources en eux et autour d’eux. Les élèves nous ont étonnés par leur capacité à participer, être créatif et trouver spontanément des idées pour « faire ensemble ». Et, pour certains : écrire un poème, inventer une chanson, créer un mime, une danse et … le présenter aux autres.
le 10 avr 2011, Michèle Millot, enseignante.
Marie Pierre, woofing aux Amanins, été 2013
 
Ce que je retiens de ces mois passés aux Amanins, c'est avant tout la proposition concrète d'un mode de vie sobre et heureux.
Comme beaucoup, j'avais été touchée par la plume de Pierre Rabhi, et vivre aux Amanins m'a permis d'expérimenter l'application dans la vie de ses idées. Passer 3 mois m'a aussi permis de ne pas m'arrêter au côté "idyllique", mais de voir les difficultés que ce type de projet sous-tend. La dimension humaine est en effet le moteur principal mais aussi le plus beau casse tête qui soit! 
Le maraichage m'a permis de m'ancrer, de me sentir faisant partie d'un tout, un sentiment difficile à décrire mais qui se vit comme une évidence au fil du temps. Le travail manuel répétitif a favorisé des échanges avec salariés, woofers et séjournants d'une grande richesse! 
Pour moi, ce passage aura été une étape vraiment importante pour reconstruire ma vie autrement, plus en adéquation avec mes valeurs profondes.
 
le 1 juil 2013, Marie Pierre