La philosophie

Quelle planète laisserons-nous à nos enfants ? Quels enfants laisserons-nous à la planète ?

Nous répondons par la création d’un centre dont le but est de concilier l’accueil, la pédagogie, l’écoute et l’expérimentation avec le loisir et la solidarité.

Construit sur les critères de la sobriété et de la beauté au sein d’un écosystème respecté, il doit permettre de rapprocher la nature et les humains, d’élever la confiance en soi et de promouvoir l’équité.

C’est avec conviction que nous nous engageons sur la charte éthique des Amanins :

  •  A mettre en valeur l’écosystème et à promouvoir la biodiversité,
  • A cultiver selon les principes de l’agroécologie,
  • A respecter la vie de nos animaux
  • A traiter de façon naturelle nos eaux usées, à modérer la consommation des énergies et n’utiliser que celles qui sont renouvelables, à réduire, puis recycler et composter nos déchets permettant ainsi leur réutilisation
  • A nous responsabiliser dans l’utilisation des ressources en privilégiant au maximum celles qui sont locales,
  • A être attentif à tous, à favoriser le dialogue pour nous permettre d’améliorer la relation et de reconnaître les compétences de chacun,
  • A transmettre nos savoirs en les rendant accessibles au plus grand nombre,
  • A éduquer nos enfants dans l’importance du vivre ensemble et dans l’apprentissage de « l’art de la rencontre ».

« Notre écologie » correspond à l’équilibre que nous construisons aux Amanins.

Cette écologie est un fil d’Ariane qui lie tout ce qui vit aux Amanins. Une pensée globale pour favoriser une relation équilibrée entre l’Homme et la Nature.

Notre production en agroécologie relie agriculture, écologie et humanisme. Elle crée un rapport à la terre qui nous permet de produire et de nous nourrir sainement.

Afin de limiter notre impact environnemental global, et garantir une autonomie du lieu, nous travaillons quotidiennement sur la mise en place de quatre autonomies :

  • Autonomie alimentaire grâce à une polyculture respectueuse de notre Terre nourricière
  • Autonomie énergétique grâce à la production d’énergies provenant de sources renouvelables (soleil, vent, bois).
  • Autonomie de la construction grâce à l’utilisation de matériaux naturels des Amanins (terre, pierre, paille), et l’apport d’autres matériaux locaux (sable, bois, chaux).
  • Autonomie économique et financière grâce à une inter structuralité solidaire.

Et parce que l’on peut très bien, comme le dit souvent Pierre Rabhi : « cultiver son propre jardin, produire ses énergies, limiter ses dépenses énergétiques… et en même temps exploiter son voisin », nous œuvrons collectivement dans une démarche d’écologie relationnelle afin d’être en adéquation avec nos valeurs.