La ferme

Rendre à la terre ce qu’elle nous donne : grâce à une rotation des cultures, et grâce à l’intégration du fumier de notre troupeau dans notre terre, et la valorisation de nos déchets.

En maraîchage, nous cultivons 1,5 hectares, complétés par un tunnel froid de 300 m ². Nous cultivons principalement des variétés anciennes, et veillons à notre autonomie semencière. Grâce à de jeunes haies plantées dans une démarche d’agro foresterie, nous protégeons nos cultures du vent, de l’érosion, et préservons notre biodiversité.

Nos grandes cultures permettent de produire céréales (blé, orge), légumineuses (pois chiches, lentilles), et plantes fourragères (luzerne, foin). Une rotation alternant  la culture de céréales, les légumineuses, et les prairies, garantie la vie de notre sol, et son ensemencement.

Notre troupeau de brebis et vaches nous fournit un magnifique fumier qui  donne toute sa richesse et sa vie à notre terre. Il nous fournit également du lait, que nous transformons en fromages, yaourts, et faisselles, que nous affinons et consommons sur place. Nous consommons nos agneaux et veaux.

Les huit cochons que nous élevons chaque année, sont nourris exclusivement de petit lait (issu de la transformation laitière), et de son de blé (issu de la transformation du blé en farine). Ces cochons sont consommés en hiver.

Une soixantaine de poules produisent nos œufs, et valorisent nos épluchures de cuisine, ainsi que les résidus issus du tri des céréales.

Consulter la partie agriculture de la médiathèque